Le panneau de mon grand-père Arthur

2006-03-11

Mon grand père Arthur Depocas travaillait comme dessinateur à la ville de Montréal. On lui a demandé de dessiner un panneau routier annonçant des bosses sur la chaussée. Après quelques recherches, il s’est inspiré de ce qu’on faisait en France: « Mon patron n’est pas content. Il avait reçu des plaintes. Des personnes y voyaient des brassières (soutiens-gorges). J’ai du ajouter une bosse… » C’est ce panneau qu’on voit de nos jours au Québec et en Ontario.

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :